Adapei
Cantal

1 r Laparra de Fieux
15000 AURILLAC
Tel. : 04 71 48 44 97


Une journée handiski pour les bénéficiaires du SAMSAH  


Handiski 1000 1


Après un bon repas, découverte des pistes...

 

 

 

Handiski 200 2     Handiski 200 2 

Handiski 200 2     Handiski 200 2  

Handiski 200 2     

 

 

C’est sous un soleil radieux et un beau ciel bleu que six bénéficiaires du SAMSAH ont pu profiter des joies de la glisse.

En effet, le 19 mars 2019, six personnes suivies par le service ont participé à une journée exceptionnelle à la station du Lioran. Cette dernière faisait suite à la réussite d’une journée similaire déjà organisée l’année précédente.

Cette journée a démarré en fin de matinée quand tous les bénéficiaires et professionnels du service se sont retrouvés pour se restaurer avant de faire le plein de sensations.

Après un bon repas au Coin Chaud, ils ont pris la direction de l’Ecole de Ski Française (ESF) où deux moniteurs les attendaient : Guillaume Fage et Antoine Cayrol.

Les six bénéficiaires ont descendu deux pistes du domaine chacun à son tour. Les moniteurs adaptaient la vitesse et les sensations en fonction des désirs des bénéficiaires.

Tandis que deux personnes étaient sur les pistes, les autres participants attendaient patiemment leur tour en profitant du cadre et du beau temps. Ils revenaient les uns après les autres ravis de leurs descentes.

Éric avait Antoine comme moniteur. Tous les deux se rappelaient du bon temps où ce dernier était le moniteur d’escalade du premier. Odile, Jacky et Joël, qui avaient déjà participé à la journée l’année passée, revenaient également avec le sourire et un grand enthousiasme suite à leurs descentes. Rémi demandait à en refaire avec encore plus de vitesse et de sensations. Marion envisage d’y retourner par ses propres moyens en ayant dans un coin de la tête la possibilité de passer au ski « tandem ».

Après avoir remercié une dernière fois les moniteurs, les participants profitaient même d’un petit plaisir en terrasse. Mais la journée avançant rapidement, il était déjà l’heure de partir.

Aujourd’hui tout le monde garde de bons souvenirs et certains demandent même à en refaire plus souvent. Cette expérience a permis aux participants de se dépasser et de prendre conscience que malgré les différences, une pratique sportive locale peut être accessible lorsqu’elle est préparée et réalisée en toute sécurité.

 
Par Simon Vanel

 

 

 

 

Droits d'auteur © Adapei du Cantal 2019

Ajouter un commentaire