Adapei
Cantal

1 r Laparra de Fieux
15000 AURILLAC
Tel. : 04 71 48 44 97


Explication d'un dispositif devenu un casse-tête 


 WBE4129

 

D'une idée généreuse...

 

Si ce dispositif existe depuis 1988, (30 ans !) à l’initiative du comédien Michel Creton,
c’est bien ces dernières années que nous en parlons le plus !  Un peu d’histoire :
C’est en 1988 (au cours de la campagne des présidentielles) que le comédien Michel Creton
a mobilisé les politiques sur le problème des jeunes adultes accueillis en établissements
pour enfants. Grâce à cet amendement introduit à la hussarde au cours d’une discussion
parlementaire, ces jeunes adultes pourront être maintenus en Institut Médico-Educatif (IME)
ou en Institut Médico-Professionnel (IMPRO), faute de place dans des structures adultes
adaptées. Il ne faudra pas moins de deux ou trois autres textes législatifs pour en clarifier
le financement.

 

à un constat de carence.

 

A l’époque déjà, nos instances (Unapei, Adapei du Cantal), n’avaient pas manqué de faire part
de nos réserves sur ce dispositif. En effet, une politique ambitieuse tournée vers les personnes
handicapées ne saurait se satisfaire de maintenir des adultes dans des structures pour enfants
dès lors qu’elles ne sont plus adaptées à leur accompagnement.

Aujourd’hui, ce qui ne devait être que des exceptions a tendance à s’ériger en généralité et ce au
détriment des personnes handicapées.

Les responsables de l’Adapei du Cantal, Président, Directeur Général, Directeurs d’Etablissements
et de Services tentent au quotidien à rechercher des solutions pour ces jeunes adultes sans réponse
adaptée. Nous mettons en place des palliatifs, ils ne sont que des ersatz qui combinent des stages
via des conventions très souvent multipartites, ils sont loin d’être pleinement satisfaisants. Et ce
d’autant plus que nous risquons de subir une double peine car le financement de ces accompagnements
est loin d’être acquis ! Nous en avons bien conscience mais à ce jour, nous n’avons pas d’autres alternatives.

Nous disons à toutes ces familles qui sont confrontées à ces difficultés, que nous concentrons
toute notre énergie afin de trouver une solution adaptée !

 

 

 

Droits d'auteur © Adapei du Cantal 2018

Ensemble rendons la campagne de Noël 2018 une réussite


Catalogue 2018


Le catalogue de Noël 2017 est arrivé...

Edito


Pascal Guillemot 1000

 

Edito du nouveau Président

 

Les administrateurs de l'Adapei viennent d'accorder pleinement leur confiance en
m'élisant  Président de  l'Adapei  du Cantal.  Je  les  en remercie  sincèrement et
profondément.

En effet, je suis particulièrement ému et très  honoré de  la légitimité que me donne
cette élection. Revêtir aujourd'hui l'habit de cette fonction est un moment important.
Important de part la disponibilité qu'elle nécessite, mais surtout de la responsabilité
qu'elle impose. J'en suis bien conscient.

Je  souhaite  qu'ensemble  nous  poursuivons  nos efforts  pour continuer  de faire
vivre cette magnifique association.

 

Je sais aujourd'hui qu'elle représente beaucoup aux yeux de chacun d'entre nous.
Car  derrière  cette association,  chaque  jour, il  y  a des  regards,  des  sourires,
des enfants et des adultes qui s'épanouisssent dans nos structures. Il y a des vies,
de nombreuses vies dont nous sommes responsables.

C'est  pourquoi  notre  association  a  au  coeur  de  son  projet  associatif un seul
mot d'ordre: "ACCOMPAGNEMENT", qui a une seule mission: accompagner ceux
qui ont besoin de nous, le mieux possible et le plus longtemps possible...

 

De  ce  fait,  l'accompagnement  implique  la  qualité  de  nos  professionnels,  la
bienveillance des aidants, la volonté des bénévoles et un conseil d'administration
uni  pour  nos  enfants  et  nos  adultes.  Certes,  on  peut évoquer l'accessibilité,
l'accueil, l'inclusion et j'en passe... Mais sans accompagnement rien ne peut exister,
rien  ne  peut  se  mettre  en  place.  Aujourd'hui,  nombre  d'enfants  et  d'adultes
handicapés sont toujours sans solution d'accompagnement, tant sur le plan cognitif
scolaire, matériel logement, médical santé...

C'est une vraie souffrance pour les familles.

 

Obtenir  un  accompagnement  adapté  en  France  comme  dans  le  Cantal reste
encore aujourd'hui un combat pour de nombreuses familles, sans parler de délais
parfois très longs... trop longs!

 

Dynamiques, nous pouvons imaginer, créer, inventer et vouloir mener à bien nos
projets. Mais là encore, l'accompagnement s'avère être vital.

 

L'accompagnement  au sens  large du  terme doit  être humain et aussi financier.
Nous devons sensibiliser nos partenaires à prendre en compte la réalité du monde
dans lequel nous sommes. Nous devons aussi inviter les familles à adhérer.

 

L'Unapei a publié  un  manifeste et a lancé une campagne forte sous le slogan
"Etes-vous avec  nous?"  N'y a-t-il  pas au  coeur de ce  titre un  esprit  fort  de
l'accompagnement?  Il invite à la  solidarité, à  la communion, au partage,  au
dévouement, à l'envie  de réussir ensemble.

Derrière  ce  slogan  et  ces  mots,  il  y  a  forcément un accompagnement réel,
quotidien et indéfectible.

Pour  ce  premier  édito  en  tant  que  Président,  je  voulais  insister sur ce mot
"Accompagnement" car il nous implique tous. Ensemble et seulement ensemble,
nous pourrons relever les défis qui se présenteront à nous demain.


Soyez convaincus de mon engagement fort à vos côtés pour mener à bien notre
projet associatif.

 

Pascal Guillemot

 

 

Droits d'auteur © Adapei du Cantal 2018

Edito Assemblée Générale 2018


AG 2018 1000

 

 

L’Assemblée Générale s’est déroulée le 29 juin dernier à la Halle de Lescudilliers,
devant plus de trois cents personnes, adhérents, personnes accompagnées bien sûr,
partenaires, responsables d'associations amies, et professionnels.

Dès le rapport d’activité le TON était donné : l’Adapei du Cantal peut être fière
des actions conduites mais déçue qu’au-delà des effets d’annonce, le Cantal
se trouve privé de financement de mesures nouvelles.

 

 

M. Coste, Président de l'Adapei

 

Le rapport d’Orientation présenté par Monsieur Costes sonnait « LA REVOLTE »
contre la différence de traitement subie par les Personnes Handicapées et rappelait
les besoins non satisfaits, il faut donc se battre afin que personne ne reste au bord du chemin !

C’est avec beaucoup d’émotion, qu’après avoir annoncé qu’il ne serait pas candidat
à sa propre succession après dix années de Présidence, que les participants lui ont
réservé un bel hommage par une longue salve d’applaudissements.

L’occasion pour nous de revenir sur ces dix dernières années :

Le challenge était de taille, succéder à André Rouquet, dont chacun connaît
les compétences, le talent oratoire et la capacité visionnaire n’était pas aisé.
Le passage de relais s’est fait dans les meilleures conditions, Mr Rouquet
restant plusieurs années au Bureau de l’Association apportant son expérience,
et il ne faut pas omettre la présence, toujours discrète mais très souvent
déterminante de Jean Brousse, Vice-Président.


2008


Alors que se dessinaient les prémices de la Loi Hôpital, Santé Territoire
qui allait sonner le glas de notre capacité de proposition et d’innovation,
en mettant en place les appels à projets ou plutôt l’absence d’appel à projet,
l’Adapei a anticipé en défendant plusieurs actions. Les années qui suivront
seront déterminantes puisque durant ces dix années une centaine de places
supplémentaires verront le jour et ce pour tous les stades de la vie (enfance,
hébergement, travail, vieillissement,…). Durant ces dix années, l’Adapei se
diversifiera avec notamment le virage de la création de services afin de
développer d’abord l’insertion puis l’inclusion dans le milieu ordinaire.

Mais l’action de l’Adapei ne saurait être réduite à un rôle gestionnaire,
puisque durant ces dix années le nombre d’adhérents va augmenter de plus
de 10%, maintenant l’Adapei comme leader des associations représentatives
des personnes handicapées et de leur famille. Ce positionnement a placé
très souvent le Président de l’Adapei aux premières lignes pour porter
les revendications des Personnes Handicapées. L’Adapei poursuivra son
ouverture notamment lors de l’Assemblée Générale de 2017, en inscrivant
la déficience intellectuelle au sein des troubles neuro-développementaux,
à l’instar de l’autisme ou des troubles des apprentissages.

Durant ces dix années, Monsieur Costes a donné également de son énergie
à l’Unapei où pendant cinq ans, il a représenté l’Auvergne. De même, il a été
très présent à l’échelon régional.

Un maître mot : Les valeurs associatives !

Une « recette » : ne jamais rien concéder à ce qui fait notre A.D.N. d’Association
Parentale Gestionnaire !

 


2018


Alors que le secteur du Handicap se trouve pour la énième fois confronté
à des règles scélérates, et devra faire face à changement de paradigme,
nous aurons besoin de l’expérience et de l’énergie communicative de
Monsieur Costes. *

 

MERCI !

L’Equipe Communication

 

 

 

Droits d'auteur © Adapei du Cantal 2018

41 personnes ont pu partir en vacances grâce à l'Action:
"Aide aux Projets Vacances".
 


apv unapei 600


Partenariat avec l'Agence Nationale pour les Chèques-Vacances...